Les différents types d’accueil

Château de Cerçay

L’ITEP de Cerçay propose plusieurs possibilités d’accueil :

  • L’internat, avec différentes modalités de prise en charge pour enrichir les réponses et passer d’un internat classique en collectif unique à trois formules différentes :
    • L’internat collectif,
    • L’internat studio
    • L’accueil familial spécialisé.

 

  • Le semi-internat, sur la semaine à temps plein :
    • Le semi internat collectif de semaine
    • L’externat, suivi individuel (une forme de SESSAD pour une minorité de jeunes)
    • L’accueil séquentiel (rarement utilisé)
    • Le service de suite (un suivi du jeune jusqu’à 3ans après son départ)

L’évolution du projet scolaire du jeune peut cependant conduire à des aménagements, essentiellement dans le cas d’inclusion en établissement scolaire extérieur mais aussi dans la perspective de la sortie de l’établissement.

L’ITEP s’engage donc auprès des parents à accueillir leur enfant à temps plein toute la semaine et s’organise en conséquence pour cela. En cas d’absence d’un intervenant (éducateur, enseignant, thérapeute etc.), le relais est assuré par d’autres professionnels de l’établissement.

L’accompagnement de l’éducateur

Château de Cerçay

Le travail s’exerce bien évidemment sur les temps de la vie quotidienne (accueil le matin, temps de repas, soirées, temps périscolaires) et les journées sans école. Cependant l’action éducative ne se résume pas uniquement à ces temps.

En effet, l’éducateur peut intervenir sur les temps scolaires en appui et en soutien  de l’enseignant et du jeune. Cette action se poursuit également sur les unités de vie dans le cadre de soutien scolaire et de l’aide aux devoirs. Il a une action importante dans l’accompagnement et le soutien du jeune dans son projet  thérapeutique. Par sa fonction de référent, il est l’interlocuteur privilégié du jeune et de ses parents et à ce titre il a une place essentielle dans l’élaboration et la mise en œuvre du Projet Personnalisé d’Accompagnement.

L’éducateur, à travers les relations qu’il prend soin d’instaurer avec les jeunes, garantit une place pour chaque jeune au sein d’un groupe, d’un collectif dans un cadre structurant et chaleureux. Il fait le lien avec les actions pédagogiques, thérapeutiques et l’institution.

L’éducateur a pour mission de faire en sorte que l’accompagnement du jeune soit personnalisé même si l’accompagnement se fait dans le cadre collectif d’une petite unité de vie.

L’action éducative vise à amener le jeune à vivre avec les autres, à créer des liens à supporter les frustrations inhérentes à la vie sociale, à se contenir et à tenir dans le temps. Les temps essentiels de la vie quotidienne deviennent des espaces d’éducation que l’éducateur utilise pour amener le jeune à expérimenter une vie possible et apaisée avec ses pairs. Il apprend à gérer ses réactions et à s’adapter à la vie en communauté.

Ce travail d’éducation est essentiel car il amène le jeune à s’interroger sur son rapport aux autres et à lui-même. L’action éducative vise ainsi à aider le jeune à progresser dans le sens de son projet  personnalisé. Ce travail s’articule avec les actions pédagogiques et thérapeutiques et permettent d’apaiser le jeune, de le faire progresser pour dépasser ses difficultés et diminuer, voire faire disparaître, les troubles du comportement qui le handicapent dans son projet de vie.

Le Projet Personnalisé d’Accompagnement du jeune fixe donc les objectifs à travailler, cependant l’action éducative se fait également au niveau du groupe de jeunes, voire de l’institution dans sa globalité.

Chaque famille reçoit un bulletin semestriel l’informant de l’évolution scolaire de son enfant. Dans chaque classe, plusieurs ordinateurs permettent de travailler sur des logiciels adaptés. Après la classe, les enfants peuvent bénéficier d’un soutien scolaire quotidien mis en place par les éducateurs avec le conseil des enseignants.